Piotr Tchaïkowsky

(Piotr Ilyich, Tchaïkowsky / 1840-1893 / Clarens) Russie


Le compositeur russe commença sa carrière en 1863, après avoir étudié le droit et suivi les cours au Conservatoire avec Anton Rubinstein. Après un mariage raté avec l'une de ses admiratrices (Tchaïkowski s'étant découvert une passion pour les hommes), le compositeur quitta la Russie en 1877 pour s'établir à Genève, puis à Clarens. Depuis la Suisse il continua son intense relation épistolaire avec Nadeja von Meck, une veuve fortunée qui lui versait une pension lui permettant de se consacrer à son art.

Le musicien descendit à la Pension Richelieu, à Clarens, où il installa son piano et composa plusieurs oeuvres telles que Eugène Onéguine et Jeanne d'Arc. C'est là, en compagnie de son amant, le violoniste Kotek, qu'il créa ses célèbres Concertos pour violon.

La Riviera lémanique était pour Tchaïkowsky une source permanente d'inspiration. Le compositeur aimait le scintillement du lac, et faisait de nombreuses excursions en bateau avec le fils de l'hôtelier. En signe de reconnaissance, le compositeur offrit au jeune homme un puzzle rare de l'Europe. Ce puzzle suscita par la suite la convoitise du musée Tchaïkowski, mais la famille du batelier refusa toujours de s'en séparer.

En 1877, Tchaïkowski fit un voyage d'une année en Italie, puis il revint à Clarens, où il appréciait l'atmosphère de la maison Richelieu, le confort de sa chambre et le service soigné. Au faîte de sa gloire, Tchaïkowski partit pour Moscou puis pour l'Amérique. Il succomba du choléra en 1893, suivi par sa mécène trois mois plus tard.